Le Jeu de la Transition

Le jeu de transition est une version adaptée du « Jeu de la transition » développé par la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING). Dans un environnement lié à la défense, nous avons dû limiter l’horizon des avenirs possibles, non pas que certains d’entre eux ne puissent se produire, mais parce que certaines décisions, surtout en matière d’acquisition et d’achat de matériel, sont en quelque sorte en train de les limiter.

Ce qui nous a vraiment motivés à utiliser et à adapter cette méthodologie, c’est le fait que l’on parte du présent. Cet argument qui peut sembler évident à première vue (mais qui ne l’est pas), vous permet d’attirer l’attention des participants immédiatement, car les situations sont celles qu’ils vivent aujourd’hui et le processus devrait mettre en lumière les défis ou les situations possibles auxquels ils sont ou seront confrontés demain.

Nous espérons avoir gardé l’esprit du jeu en créant une version Excel du processus ! Cela aide le modérateur à prendre des notes sur les différentes discussions, à classer les résultats en fonction de leur importance et à fournir un résumé généré automatiquement de l’atelier pour soutenir la partie finale de la narration.

Cette version du jeu de transition a été préparée à l’origine pour l’atelier DEFTECH du 8 mai 2019 « The future soldier: digital and enhanced?« .

Les personnes suivantes ont rendu cela possible: Mrs. Mariella BiegelerDr. Sibylle LangMr. Philipp KlüfersMr. Pascal van OverloopMr. Felix Gläser from IABG.

Ce fut un honneur de compter sur M. Daniel Kaplan, créateur de l’original « Le jeu de la transition » et co-fondateur du Réseau Université de la Pluralité.

 Le Jeu de la Transition version Excel

Pour adapter l’outil Excel à VOTRE thème, utilisez la dernière feuille intitulée « listes » afin de modifier les différentes définitions et listes. Les textes seront alors automatiquement propagés dans les différentes feuilles.

Seule la dernière section de chaque feuille (avec les chiffres et l’ordre de priorité) doit être remplie directement – à la suite du travail de groupe.

Quelques remarques pratiques tirées de l’expérience

  1. Nous avons eu une bonne expérience avec des groupes de 7 à 10 personnes.
    Ayant plus de participants, certains individus vont se concentrer sur d’autres tâches (principalement sur leur téléphone mobile). En limitant trop la taille des groupes, le résultat pourrait refléter fortement le point de vue d’une personne.
  2. Nous trouvons que 4 heures est un temps minimum à investir si vous voulez commencer à avoir des solutions un tant soit peu « novatrices ».
    N’oubliez jamais que si vous travaillez en groupe, il est naturel de faire un tour de table et de vous présenter afin de connaître vos voisins. Ce processus est indispensable, peut coûter quelques précieuses minutes qui se révèleront par la suite bien investies.
  3. Définir la situation actuelle. Ne laissez pas le groupe le faire.
    Nous nous intéressons à l’avenir, pas trop au présent (pour cet exercice !). Comme tout le monde peut voir le Présent sous un angle différent, devoir faire des compromis pour une vision commune peut prendre des heures, voir beaucoup plus !

N’oubliez pas… c’est la façon et le processus que nous avons suivis… rien de plus, rien de moins… si vous avez d’autres expériences, nous serions plus qu’heureux d’en entendre parler et de partager les meilleures pratiques !

N’hésitez pas à nous contacter!

Quelques supports pour animer l’atelier

DEFTECH Jeu de la Transition

Règles pour le modérateur

DEFTECH Jeu de la Transition

Example de restitution

Restitution Possible

C’est à vous de décider comment vous voulez restituer les différents résultats d’un tel atelier. Plutôt que de publier les différentes histoires sous forme de texte, nous avons décidé d’en faire une bande dessinée.

Ce faisant, vous ne créez pas seulement un moyen agréable de propager l’information, mais en devant concevoir l’histoire complète, vous permettez au lecteur de visualiser une première matérialisation d’un futur possible, ou dans ce cas, de tous les futurs combinés ensemble. Les nouveaux systèmes reçoivent une forme et ne sont pas seulement des mots ; ils évoluent dans un environnement représenté.

Réaliste ou non, agréable ou menaçant, nous avons maintenant un point de départ à nos itérations !

…. Mais ce fut notre choix… quel est le vôtre?